L'étude des tourbillons fixes et des vagues donne des indices sur le climat

Une étude financée par l'UE sur les tourbillons fixes, les vagues et les processus de mélange dans les modèles idéalisés a permis une meilleure compréhension des mécanismes derrières les régimes climatiques et les autres processus naturels.

De nombreux fluides contiennent un mélange complexe de structures à période longue, comme les tourbillons fixes, avec des ondes de propagation et des régions où le flux est désorganisé, entraînant un mélange intense. Les tourbillons fixes sont des zones de fluides tournants et sont courants dans les océans et l'atmosphère, par exemple sous la forme d'ouragans.

Le projet VORTEXETER (Vortices and waves: Dynamics, stability and mixing) a étudié les interactions des tourbillons fixes, des vagues et des processus de mélange dans les modèles idéalisés. L'étude a inclus les vagues de gravité de surface et a utilisé les équations d'eaux peu profondes pour développer un ensemble de stabilité, de mélange et de formation de structure.

Les chercheurs ont combiné les simulations numériques et l'analyse mathématique pour acquérir une meilleure compréhension des processus fondamentaux de la dynamique des fluides avec application aux flux géophysiques. Les résultats ont donné une image précise, idéalisée, de la manière dont le rayonnement des vagues et les interactions et les couches critiques peuvent déstabiliser les flux stables.

La connaissance de la manière dont les tourbillons fixes, les vagues et le mélange interagissent donne des informations cruciales sur les processus liés au temps et au climat. Les données de VORTEXETER aideront également les scientifiques à créer des modèles de transport plus précis pour la température, les polluants et les nutriments qui sont des éléments clés de la science atmosphérique et de l'océanographie.

date d'une dernière modification: 2015-12-22 11:39:09
Commentaires


Privacy Policy