Sciences sociales

Électrification des transports à Trikala, en Grèce

Un projet européen va mettre en service dix nouveaux véhicules légers électriques dans la ville intelligente de Trikala, afin de montrer aux habitants l’avantage de conduire des véhicules électriques à trois ou quatre roues en zone urbaine.

Dans toute l’Europe, les villes essaient de trouver des moyens de réduire les embouteillages et de proposer des solutions d’énergie propre et fiable pour répondre aux besoins en matière de transport des citoyens. Abandonner progressivement les véhicules à moteur à combustion interne en faveur du transport électrique est une étape importante vers une mobilité plus propre, une étape que l’Europe prend au sérieux au vu de l’augmentation de plus de 40 % des ventes de véhicules électriques en une seule année. Mais comment empêcher les embouteillages qui paralysent les villes? Grâce à leur taille réduite et à leur faible poids, les véhicules électriques de catégorie L (EL-V) pourraient bien être la solution au problème. Le défi, cependant, est de convaincre les habitants que les EL-V sont en mesure de répondre à leurs besoins.

Financé par l’UE, le projet ELVITEN a pour objectif de montrer aux habitants les avantages des EL-V pour le transport urbain et d’encourager l’utilisation de ceux-ci dans le cadre du transport privé et des petites livraisons en ville. L’accent est mis sur les vélos, les tricycles, les scooters et les quads électriques. Dans le cadre de ce projet, dix EL-V — cinq tricycles et cinq quadricycles — seront bientôt mis en service à Trikala, la première ville intelligente de Grèce. Trikala est l’une des six villes participant à ce projet. Les cinq autres villes sont Berlin, Malaga et les villes italiennes de Bari, Gênes et Rome.

Les avantages des EL-V

Le principal intérêt des EL-V est qu’ils n’émettent pas de CO2, contribuant à un environnement plus propre. Mais outre des avantages environnementaux, les EL-V, peuvent permettre aux utilisateurs de passer moins de temps à voyager d’un endroit à un autre dans les petites villes et à chercher une place de parking dans les plus grandes agglomérations urbaines.

Dans un article posté sur le site web du projet ELVITEN, Monsieur Dimitris Papastergiou, maire de Trikala, a déclaré que les EL-V «peuvent aider les personnes à améliorer leurs trajets quotidiens, les rendre plus écologiques et plus rapides, quand il s’agit de transport, de livraison et de besoins de services publics». Les véhicules à trois roues seront mis en service pour les entreprises de messagerie et les services de livraison, alors que les EL-V à quatre roues seront garés dans les parkings publics de Trikala, à la disposition des habitants qui souhaiteraient les essayer dans la ville. «Ces véhicules montreront une technologie éprouvée qui offre des solutions pour la vie quotidienne en ville», a expliqué M. Papastergiou.

Les véhicules circuleront gratuitement dans la ville intelligente à partir du dernier trimestre 2018 et pendant une durée d’un an. Certains véhicules et certains itinéraires seront sélectionnés via une plateforme dédiée qui enregistrera les parcours et les horaires.

Un équipement de suivi spécial, installé dans les EL-V, enregistrera la vitesse, les retards éventuels et les déplacements de l’EL-V dans la ville. Grâce à cet effort et à des initiatives similaires dans les autres pays participants, ELVITEN (Electrified L-category Vehicles Integrated into Transport and Electricity Networks) espère collecter des données réelles d’utilisation des EL-V. Les partenaires du projet utiliseront ces données pour élaborer des directives et des modèles commerciaux destinés aux fournisseurs de services et aux constructeurs automobiles.

Pour plus d’informations, veuillez consulter:
site web du projet ELVITEN

date d'une dernière modification: 2018-12-06 17:15:01
Commentaires



Study in Poland
Privacy Policy